Mardi matin, osant affronter les risques d'intempéries, nous nous sommes rendus au château des rochers, à pied. 

Nous n'avons pas regretté ; l'exposition était plutôt fabuleuse et notre hôte un excellent conteur musicien.

Il nous a conté l'histoire des êtres humains à travers l'histoire des sons et des instruments.

Petits et grands sont restés captivés durant la trop petite heure que dura notre voyage.

CIMG4625

 

Au début il y a la main qui tape, frotte, caresse, gratte, pince...

Et la pince pouce index qui permet de tenir, d'attraper.

CIMG4627

 

Et puis avec le bois, un bâton, puis deux puis trois, les premiers sons frappés.

Avec le bruit du pillon à grain danslequel on travaille à trois, naît le rythme ternaire.

CIMG4628

CIMG4633

 

CIMG4635

 

Calebasses, graines secouées, hochets naturels puis fabriqués par les humains comme les maracas cubains en peau.

CIMG4637

CIMG4640

On a aussi joué sur des os d'animaux : crânes de mamouths et côtes de baleines échouées sur les plages.

Également sur des mâchoires d'ânes. 

CIMG4641

CIMG4650

CIMG4655

 

Apparition des premiers xylophones.

CIMG4658

CIMG4659

Tam-tams naturels (troncs creux) ou tambours avec peau d'animaux.

Utilisation ensuite de la bouche comme caisse de résonance (arc à bouche) ou comme source de vent (sifflets, flûtes, clarinettes...). 

Cornes, coquillages, sifflet tournant au bout d'une ficelle, noisette percée par un écureuil.... autant de surprises qui ont émerveillé les élèves.